Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

Logistique et mode positive : un duo gagnant ?

 07/11/2022    14:52:19
 |  Crédit Auteur. DHL Express
Conseils/Astuces

Pour contrer les méfaits de la fast-fashion, la slow-fashion ou mode positive fait de plus en plus d’amateurs. mode durable ou mode responsable, elle prône un retour à des achats plus éthiques, mais aussi un véritable engagement durable jusque dans la logistique de production et de transport des entreprises.

Qu’est-ce que la mode positive ou mode durable ?

Rendre la mode accessible, oui mais à quel coût ? Depuis le début des années 2000, la fast-fashion est à son apogée. Petits prix, collections éphémères, matières peu durables, tout est fait pour que le vêtement se consomme aussi vite qu’il lasse. Le résultat ? Des vêtements plus accessibles pour tous, mais un véritable gâchis écologique.

En réponse à la fast-fashion, la mode positive vise à promouvoir une vision plus responsable et écologique de la mode en mettant tout en action pour prolonger la durée de vie d’un vêtement et diminuer son impact environnemental.


Une mode plus éthique à tous les niveaux

Les entreprises actives dans le secteur de la mode durable ne se contentent pas de proposer des vêtements plus éthiques. Elles s’engagent de manière écologique sur toute la filière de production et de vente des produits : conception, matières premières, conditions de fabrication, quantité, transport, stockage et livraison.

Lorsque le client achète une pièce issue d’une collection de mode durable, il a l’assurance que :

  • toutes les personnes impliquées dans la production du vêtement travaillent dans de bonnes conditions ;
  • la production du vêtement est gérée de manière écologique et responsable, en réduisant la consommation d’eau et en privilégiant les matières naturelles (lin, chanvre, fibre de bambou, fibre de feuille d’ananas…) ;
  • celui-ci ne comporte pas de matière toxique.

La transparence est entièrement de mise et l’entreprise permet d’accéder facilement à toutes les informations de fabrication et de production des vêtements. On peut citer comme marque Pango-Lin, 1083, La Gentle Factory, Asphalte ou encore Cocorico.


Faire moins de collections, mais avec plus de qualité

Certaines filières de la fast-fashion se sont lancées dans une course effrénée à celui qui sortira le plus de collections annuelles : Zara est passé de 4 collections à 24 collections par an, H&M renouvelle ses articles en magasin toutes les deux semaines…. Cette frénésie entraîne un véritable gâchis de matières, tout en encourageant à la surconsommation.

S’engager dans une mode durable, c’est aussi s’engager pour des collections plus minimalistes et qualitatives. La mode éthique privilégie une vision plus durable du vêtement. Les collections sont moins nombreuses, mais de meilleure qualité. Elles comportent de nombreux intemporels pour pouvoir être portés durant plusieurs années. Il ne s’agit plus de craquer pour tel ou tel t-shirt à la mode, mais de penser son achat sur le long terme.


Une mode différente et innovante

Parce qu’elle se veut plus durable, la mode éthique regorge d’inspirations pour produire des vêtements nécessitant le moins de ressources possibles. C’est une mode innovante en perpétuelle recherche de nouvelles technologies. Les matières deviennent plus révolutionnaires car on cherche à créer à partir de matériaux déjà utilisés.

La marque Minuit sur Terre a été ainsi parmi les premières à utiliser un mélange de déchets viticoles et d’huiles végétales pour créer un modèle de chaussures. Elle incite également ses clients à leur faire parvenir leurs anciennes paires afin d’en faire des semelles recyclées.

On peut aussi mentionner l’exemple des collections de vêtements issus de l’upcycling, ce processus qui consiste à utiliser des vêtements déjà portés pour produire de nouvelles pièces. Au début des années 90, le grand couturier Martin Margiela fut ainsi parmi les pionniers de l’upcycling en proposant son pull chaussettes composé à partir d’un surplus de chaussettes récupérées dans un stock militaire.

En 2022, on retrouve de nombreuses marques de mode dans le domaine de l’upcycling : RESAP Paris qui “répare, retouche, revalorise” des vêtements de seconde main, La vie est Belt qui reprend des pneus de vélo pour créer des ceintures ou encore PICKLOZ qui recycle des vieilles sneakers pour en faire des sacs.



La logistique durable, un atout pour la mode positive

Pourquoi la mode positive ne peut pas se passer d’une logistique durable ? Aujourd’hui encore, le transport des marchandises représente une partie importante de l’empreinte carbone d’une entreprise dans sa production.

Malgré les nombreuses possibilités de transport, la voie routière reste un incontournable dont on ne peut se passer. Il est donc à la fois nécessaire d’optimiser les transports de marchandises et les moyens associés.


En quoi consiste la logistique durable ?

Lorsqu’une collection est produite, il ne s’agit pas seulement de transporter les vêtements jusqu’aux points de vente ou chez les clients. Il s’agit aussi de gérer tout un processus de transport des matières premières aux entrepôts, des entrepôts aux magasins et clients, ainsi que le suivi de la filière des retours. Le tout sans rogner sur la performance, ni la qualité du service.

Plus qu’une simple option, la logistique durable devient une étape-clé pour rendre la mode plus verte et limiter l’émission de gaz à effet de serre. Rendre la logistique plus verte permet aussi de développer des réseaux de transport territoriaux et de créer un véritable maillage qui profite au commerce local.


Comment rendre la logistique de transport plus verte ?

Cette éco-responsabilisation peut se jouer à de nombreux niveaux, en utilisant par exemple des logiciels d’optimisation afin de limiter le nombre de transports à vide ou encore de permettre à un produit retourné d’être directement envoyé à un client qui l’a commandé sans repasser par la case entrepôt.

Il est aussi possible d’organiser la livraison des colis dans des centres de distribution, bornes ou avec retrait en magasin afin d’éviter les multiples envois individuels.

Certaines entreprises, notamment les filiales d’une même marque, mutualisent leurs entrepôts pour limiter les frais et déplacements. Citons également l’exemple des “éco-entrepôts” incluant des installations à basse consommation : éoliennes, récupération des eaux, panneaux solaires…

Enfin, le “transport combiné” est aussi une option pour les envois longue distance, et joue sur différents moyens de transport plus ou moins polluants (fluvial, mer, rail, route…). Certaines entreprises innovent particulièrement dans le secteur, avec l’exemple de “Transport Cohérence”, qui permet le transport de marchandises… à la voile !


DHL et la livraison verte

Pour contribuer à des transports de marchandises plus éthiques, DHL met à disposition une flotte de véhicules verts en France (vélos, véhicules électriques, triporteurs). Elle permet également la livraison de colis en Île-de-France avec des véhicules zéro émission. Ces livraisons vertes sont aussi l’occasion de rendre votre e-commerce plus éco-responsable.

Depuis 2017, le groupe DHL s’est aussi engagé pour la protection du climat en se fixant un objectif “Zéro émission” d’ici 2050. Zéro émission, comme zéro émission de gaz à effet de serre, aussi bien dans ses activités que dans celle de ses sous-traitants pour le transport.

Pour cela, elle ambitionne de proposer des solutions plus vertes (vélo, véhicule électrique), ceci à toutes les étapes de la chaîne logistique.

De nombreux outils sont également proposés par DHL GOGREEN pour une meilleure gestion de votre empreinte carbone : rapports détaillés de votre émission de gaz à effet de serre, identification des opportunités pour réduire les coûts et votre empreinte carbone, optimisation du transport maritime ou aérien avec une sélection de transporteurs plus respectueux de l’environnement…

Pour une mode plus respectueuse de l’environnement, la logistique durable représente un véritable levier d’action qui permet d’agir sur votre impact environnemental. S’il n’est pas toujours possible de repenser entièrement sa logistique de transport, de nombreuses solutions existent afin d’optimiser vos coûts et déplacements. Vos clients vous diront merci, et la planète aussi !

Réalisez directement vos envois ou remplissez notre formulaire pour professionnels afin de connaître nos solutions d'envoi adaptées à vos besoins.



Articles relatifs
Souhaitez-vous utiliser vos numéros de compte Export/Import DHL Express ? Rendez-vous sur MyDHL+

Promotions exclusives, infos sur le réseau DHL Express, événements...

DHL Express France a pour objectif d’assurer 70% de ses activités sur le premier et le dernier kilomètre avec des solutions zéro émission d’ici 2025.

Notre Service Client est en conformité à la norme ISO 18295 et répond aux règles de certification NF345.
En savoir plus

Pour informations

Oops, il y a un soucis

À votre attention…

Parfait !