Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

L'exode urbain : quelles opportunités pour les entreprises ?

 30/05/2022    11:14:17
 |  Crédit Auteur. DHL
©DHL INTERNATIONAL

Depuis la crise sanitaire, de nombreux Français ont souhaité délaisser les grosses agglomérations pour s’installer dans des communes rurales et zones péri-urbaines. Pour accompagner leur arrivée, petits comme grands distributeurs doivent adapter aussi bien leurs services que leur stratégie d’implantation.

Les néo-ruraux, ces nouveaux ménages qui s’installent dans les petites et moyennes villes


7 % des Français ont déménagé(1) depuis le début de la crise sanitaire. Ils ont principalement quitté les grandes agglomérations pour s’installer dans des petites ou moyennes villes.

Autrefois plébiscitées pour leur accessibilité et leurs nombreuses opportunités professionnelles et personnelles, les métropoles sont de plus en plus délaissées au profit des banlieues et villes moyennes, voire des zones rurales plus calmes et plus abordables. L’intérêt des Français pour les résidences secondaires a également été accentué par l’essor du télétravail. Elles représentent aujourd’hui 3,6 millions de logements en France(1).

Bien qu’il n’y ait pas d’exode urbain massif, on assiste à un réel renouveau de l’engouement autour des petites et moyennes communes, mais aussi pour les zones périurbaines situées aux abords des grandes villes. Plusieurs raisons peuvent expliquer cet engouement : le désir de retrouver un cadre plus naturel et de renouer du lien social en sortant de l’anonymat des grandes villes, la possibilité de bénéficier d’un logement plus grand/avec jardin pour des prix plus abordables…

Quelle catégorie de français est principalement concerné par cet exode urbain ? Il faut le dire, cet exode urbain concerne majoritairement les ménages composés de salariés et/ou cadres bénéficiant de plusieurs jours de télétravail.


La crise sanitaire de ces dernières années a modifié notre façon de travailler, avec l’émergence du télétravail. Bien que cette pratique ne soit pas majoritaire dans toutes les entreprises, elle s’est suffisamment développée pour toucher de nombreux ménages, particulièrement auprès des cadres à la plus forte flexibilité.

Les ménages composés de salariés et/ou cadres bénéficiant de plusieurs jours de télétravail sont ainsi en tête de liste. Sans la contrainte de se déplacer tous les jours sur son lieu de travail, il est devenu plus facile de s’installer dans des espaces ruraux ou zones périurbaines qui offrent une belle proximité avec la ville, des prix plus abordables et la possibilité d’un espace de jardin ou de plus de surface. Le télétravail permet aussi de jongler plus facilement avec les contraintes familiales et des horaires de travail parfois importants.

On peut toutefois noter également dans ces néo-ruraux certains foyers plus modestes ou en recherche d’un mode de vie alternatif plus proche de la nature.



Les communes rurales, une opportunité pour la reconversion professionnelle

Sont aussi concernés par cet exode urbain les Français en quête de reconversion ou de lancement de leur activité, ceux qui souhaitent donner un nouveau cadre à leur vie professionnelle. Les zones péri-urbaines et communes rurales sont fortement plébiscitées pour leur cadre de vie plus agréable, les prix plus abordables et la concurrence moins rude.

Une tendance aussi bien encouragée par les communes que par certaines entreprises ! De nombreuses communes ont ainsi ouvert des espaces de coworking afin d’attirer freelances et nouveaux entrepreneurs, à l’image de la station thermale de Vic-sur-Cère dans le Cantal ou encore du petit village de Saint-Victor-de-Buthon dans le parc naturel du Perche.

Travailler dans un secteur innovant n’est plus un apanage réservé aux grandes villes. Les petites communes sont de plus en plus dynamiques pour toucher de nouvelles cibles et développer leur attractivité.

Côté entreprises, Comm’une Opportunité remporte un fier succès en mettant en contact les petites et moyennes communes et les porteurs de projets ou professionnels à la recherche d’un nouveau territoire pour se développer. La plateforme permet ainsi l’émergence de nouveaux talents, mais répond aussi aux besoins des petits territoires sur des postes bien précis afin de lutter toujours plus contre la désertification des campagnes.


On peut aussi noter l’action de Villages vivants qui achète des locaux dans des communes rurales pour installer des activités utiles pour le territoire ou encore de Comptoir de Campagne qui développe des espaces en campagne regroupant services, produits locaux et petite restauration. Petit à petit, les mentalités évoluent et les petites initiatives d’aujourd’hui pour relancer l’attractivité des petits territoires deviendront les beaux projets de demain !


Le e-commerce, toujours plus d’actualité


La proposition de solutions e-commerce que l’on soit une petite ou grande entreprise s’inscrit également dans la lignée de la digitalisation. En effet, contrairement aux idées reçues, les habitants des communes rurales de moins de 20 000 habitants sont nombreux à acheter en ligne. Ils étaient plus de 96 % à avoir acheté un produit sur Internet en 2020 selon une étude FEVAD réalisée en 2021. Avant la pandémie, les e-commerçants étaient également plus de 50 % à être implantés dans des communes de moins de 20 000 habitants(2).

Malgré l’éloignement de la ville, les ruraux ne sont pas moins connectés que les urbains et commandent régulièrement sur des sites e-commerce. L’essor du e-commerce leur permet d’avoir accès à un choix plus large d’offres et l’accès à des prix plus compétitifs, tout en constituant un certain lien social grâce aux nombreuses possibilités de livraison existantes, notamment dans des enseignes locales. Il ne s’agit pas ici de concurrence déloyale envers les commerces locaux, mais de proposer un complément d’offres qui permet de lutter contre l’isolement et de réduire la fracture sociale entre zones urbaines et zones rurales.

Que les adeptes du passage en caisse se rassurent, le supermarché traditionnel est encore loin d’avoir disparu car les Français ont encore une large préférence pour les magasins physiques. Cependant, il ne s’agit plus de se demander si le commerce doit devenir numérique, mais comment proposer une offre numérique afin de répondre à tous les besoins des clients. Il est en effet devenu primordial de lier l’expérience physique à l’expérience digitale du client, afin de lui faire vivre une expérience omnicanale de qualité en prenant en compte les contraintes logistiques (gestion du CRM, des envois, du paiement…).



Pour être accompagné dans le développement de votre entreprise en bénéficiant de nos services et tarifs avantageux, ouvrez dès maintenant un compte professionnel DHL !


Sources :

(1) https://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/15...

(2) https://www.bretagne-supplychain.fr/e-commerce-que...

Souhaitez-vous utiliser vos numéros de compte Export/Import DHL Express ? Rendez-vous sur MyDHL+

Promotions exclusives, infos sur le réseau DHL Express, événements...

DHL Express France a pour objectif d’assurer 70% de ses activités sur le premier et le dernier kilomètre avec des solutions zéro émission d’ici 2025.

Notre Service Client est en conformité à la norme ISO 18295 et répond aux règles de certification NF345.
En savoir plus

Pour informations

Oops, il y a un soucis

À votre attention…

Parfait !